Cadeau de Noel ???

Publié le par siryll

C’est un peu tôt mais je pense déjà à Noël et je commence à faire me renseigner sur ce que je vais commander au "Papa Noël" pour les autres et ce que je mettre sur ma liste à moi (on sait jamais si de jeunes enfants se connectent sur mon blog…).

Et cela fait longtemps que l’envie me titille mais j’ai envie d’essayer l’avion radiocommandé alors je me disais que Noël serait le bonne période pour lancer une commande d’avion et de tout le matériel qui va avec.

Et ben, ce n’est pas évident de faire un choix et de savoir ce qu’il faut, vu la multitude de modèle et de prix sur le marché : Avion ou Moto planeur, Thermique ou électrique, 3 ou 4 axes. Sans compter la taille (de 50 cm à prés de 2metre) et le prix (de 60€à 2000€).

Pour moi le choix c’était arrêté sur 5 modèles :

 

Le Corsair TW-748 RTF de chez AMW

Longueur 750 mm, Envergure 940 mm et poids de 400g

Moteur de 370A avec variateur et batterie au NiMH de 650 mAh / 9.6V

Radio 4 voies avec servo et récepteur à 100€Corsair TW-748 RTF (1)

 

Le Corsair F4U Brushless Prêt à voler en EPO

Longueur 750 mm, Envergure 870 mm, Hélice : 9 X 7" et poids de 408g

Moteur brushless 1250 Rpm/V et batterie Lipo 11,1-1300 mA

Radio 4 voies - Channel proportionnelle 35Mhz avec servo et recepeteur à 156€

 Corsair F4U Brushless (1)

Corsair F4U Brushless (2)

Corsair F4U Brushless (3)

 

F4U Corsair thunder Tiger de chez MRC

Longueur 738 mm, Envergure 864 mm, et poids de 500g

Moteur brushless OBL 2928/09 et batterie Li-Po 11,1V 1350mAh (pour 10min de vol)

Radio 3 voies, 2 micro servo à 120€

 

F4U Corsair thunder

 

Corsair F4U RTF complet de chez Art-Tech

Longueur 835 mm, Envergure 1000 mm, et poids de 700g

Moteur brushless et batterie Li-Po 11,1V 1300mAh

Radio 4 voies, 2servo à 160€

Corsair F4U Art-Tech RTF complet

 

 

Le FMS Mini F4U Corsair Brushless PNP Famous de chez FAM-FMS

Longueur 690 mm, Envergure 800 mm, et poids de 420g

Moteur brushless et batterie Li-Po

Servo à 120€

FMS Mini F4U Corsair Brushless PNP Famous (1)

FMS Mini F4U Corsair Brushless PNP Famous (2)

Commenter cet article

franck 03/04/2011 11:14



Bonjour, en été 2010 j'ai sauté le pas et acheté le corsair art-tech, complet prêt à voler, avec chargeur et batteries. Je me suis dit "pour 160€ c'est pas trop risqué". Je me suis longuement
entrainé 1 mois avant avec des simulateurs sur PC et une peudo telecommande USB. Une fois un peu de reflexes acquis je me suis lancé... avec bonheur ! Le corsair vole facilement. 1 mois après
j'ai augmenté les débattements des gouvernes et attaqué la voltige de base : tonneaux, loopings, vol sur le dos... Alors bien sûr, à faire l'andouille je me suis crashé de nombreuses fois (mais
un coup de colle epoxy et ça repart), cassé une petite dizaine d'hélices (mais je volais presque tous les jours pendant 3 mois). Là le Corsair est sacrément balafré mais je me suis pris une aile
et un fuselage de rechange. Noel dernier, je me suis fait offrir le Yak-54 (toujours art-tech), impressionné par ses capacités en voltige. Premier vol de la saison hier soir... aucune casse pour
les 2 avions. Mais trop de vent, le pilotage à été compliqué, les atterrissages bien foireux. Je dois refaire le centrage du Corsair car il vole vraiment moins bien suite à la perte d'un lest qui
était je ne sais où. Et le Yak-54... impressionnant de maneuvrabilité, les tonneaux s'enchainent très vite. Mais ça se gâte à l'atterissage parce qu'il est très sensible. Bon, enfin, mon avis sur
ce genre de kit : c'est pas cher, ça permet de débuter sans trop investir, l'electrique c'est vraiment bien (moins de bruit, on branche et ça marche, 15 minutes de vol c'est suffisant), si ça
casse : facile, on recolle. Il y a 2 inconvénients :


1) la "mousse" soit disant ultra résistante... pipeau ! c'est du polystyrène haute densité, ça casse et ça marque facilement.


2) ça n'aime pas le vent... pas du tout même ! Hier soir le vent était pas trop fort et j'ai pourtant "ramé" pour éviter les crashes et me poser sans rien casser. Ces avions sont très-très léger
pour leur taille, la vitesse de décrochage est faible du coup, mais le moindre coup de vent et on à l'impression d'une "feuille" dans le vent.


Enfin un conseil : s'entrainer absolument avec un simulateur avant de passer au réel, sinon c'est la crash assuré. Faire du simulateur régulièrement, et surtout avant de démarrer une nouvelle
saison (c'est fou comme on perd la main après 5 mois d'hiver).


 



Patrick 16/10/2010 09:34



Salut Siryll !


Sympa comme projet de cadeau !


Je n'y connais rien en modélisme et ne pourrait donc pas te conseiller dans ce domaine : poids, solidité, facilité, fréquence et esthétisme aussi, sont les points que je regarderai je pense...


J'y pense aussi à un truc volant identifié mais plutôt vers l'hélico.


Enfin, là, aujourd'hui, je vais casser la tirelire en allant acheter un arc à roulettes (à poulies). L'hélico, ce sera pour plus tard...


Bon we à toi et ta chtite famille !